PERFUME GENIUS : VOYAGE INTROSPECTIF DU PETIT PRINCE QUEER DE LA POP
Posté le 18.11.2014
par Loïc Marszalek

Mike Hadreas, aka Perfume Genius, livre depuis 2007 une pop fragile aux textes intimes. Le jeune homme vient de sortir Too Bright, son troisième album, dans lequel il dévoile un peu plus son passé difficile sur des productions de moins en moins minimalistes.

Perfume Genius

Mike Hadreas, jeune trentenaire originaire de la banlieue de Seattle, a vécu une vie des plus marginales. Son passé d’addict à l’alcool, à la cocaïne et à la meth a la part belle dans Learning et Put You Back N 2 It, ses deux premiers albums et, même s’il est désormais sobre depuis le début de son projet Perfume Genius, il semble éprit d’un puissant besoin d’exteriorisation qui apporte à sa musique une sensibilité qui fait le bonheur des amateurs de pop de tous horizons. Celui qui ne cache ni son homosexualité (il vit en couple avec Alan Wyffels, rencontré à une réunion des AA, qui l’accompagne sur scène), ni son addiction au porno ou ses fantasmes fétichistes, vient de dévoiler son troisième album, sorti sur Matador Records.

Bien loin de Mr. Peterson, ballade au piano, qui la fait connaître en 2010, traitant du fait d’avoir, à 16 ans, une aventure avec son professeur (« He let me smoke weed in his truck / If I could convince him I loved him enough »), avec Too Bright, Perfume Genius signe un revirement total, tant au niveau de la production des titres que de son attitude.

Entre échappatoire et provocation

Co-produit par Adrian Utley de Portishead, l’album voit se révéler un Mike Hadreas plus confiant que jamais. Se pavanant sur une explosion de claviers, aussi distordus que glamour, dans Queen, le premier single de l’opus, la posture de Perfume Genius est tellement directe que l’on soupçonne une brin de provocation. Les onze morceaux de Too Bright, à l’image deGrid et My Body qui mélangent rockabilly et sonorités électroniques des plus lugubres, se trouvent à un niveau de finition bien supérieur à ce à quoi nous avait habitués Mike. Mais la fibre sensible du seattlïte n’a pas pour autant disparue. Chantant la nostalgie, la mise à l’écart et la recherche d’un constant échappatoire, il ponctue l’album de ces ballades dont il a le secret, de celles qui prennent à la gorge, à l’image de Too Bright, titre éponyme.

Perfume Genius s’avère être un artiste touchant qui ne manque pas d’idées à partager et qui profite de Too Bright pour inviter à un voyage introspectif au pays du petit prince queer de la pop. A découvrir de toute urgence.

<object width="560" height="315" data="http://www.youtube.com/v/Z7OSSUwPVM4?hl=fr_FR&amp;version=3" type="application/x-shockwave-flash"> <param name="data" value="http://www.youtube.com/v/Z7OSSUwPVM4?hl=fr_FR&amp;version=3" /> <param name="allowFullScreen" value="true" /> <param name="allowscriptaccess" value="always" /> <param name="src" value="http://www.youtube.com/v/Z7OSSUwPVM4?hl=fr_FR&amp;version=3" /> <param name="allowfullscreen" value="true" /> </object>