LE TOP DES SORTIES DE 2014 PAR LES DISQUAIRES LYONNAIS
Posté le 30.12.2014
par Loïc Marszalek

2014 fut une très belle année musicale, entre le retour d'Aphex Twin, la nouvelle tournée d'Ebo Taylor, qui, après 60 ans de carrière, a une fois de plus été élu meilleur artiste ghanéen, le passage de Kraftwerk à Lyon en clôture de la dernière édition de Nuits sonores et le retour des Pink Floyd avec un album qui a le mérite d'exister. Mais les perles de l'année se trouvent bien loin des feux de la rampes ; la preuve avec les meilleures sorties de l'année selon trois disquaires lyonnais : Dangerhouse, Chez Emile Records et Sofa Records, qui nous expliquent leurs choix.

Le top de Sofa Records

Various Artists - Chansons de Russie (Le Saule)

Des chansons traditionnelles ou contemporaines, collectées par Vincent Moon à travers la Russie. Le travail et le résultat sont dignes d'un Alan Lomax. Déroutant.

Vaudou Game - Apiafo (Hot Casa Records)

Peter Solo se plonge dans ses racines Togolaises pour y extraire les rythmes Vaudou et les marier à un funk puissant. Attention à 2015 : les choses ne devraient pas en rester là.

Francis Bebey - Psychedelic Sanza 1982-1984 (Born Bad Records)

Bebey, musicien iconoclaste, transforme la traditionnelle musique pygmée avec son sanza (piano à pouce) en un groove psychédélique imparable.

Le top de Chez Emile Records

Voices From The Lake - Velo di Maya / The Bunker Of New York 003

Nous sommes face au troisième opus du label Bunker Of New York sortie en Mars 2014. C’est ce qu’on appelle Chez Emile, un combo ++. Le label est issue des légendaires soirées The Bunker, actif depuis une dizaine d’année autour de Brooklyn. Un des labels les plus prometteurs de l’année qui sort un disque d’un des duo les plus admirables de ses trois dernières années. Deux Italiens, Donato Dozzy et Neel sous le pseudo Voices From the Lake donnent une Techno joué live sur trois titres : puissante et émotive, entrainante, d’une finesse déconcertante. On parle ici d'un chef d’oeuvre.

Melja - Steaddy Mobbin’ / Mister Saturday Night 011

Encore Brooklyn qui régale cette année ! Même schéma, c’est le label des soirées Mister Saturday Night à New York qui tend à faire exploser une scène fraiche. Label qui a découvert Anthony Naples en 2012 et a enchaîné sans faire de faute sur une poignée d’artiste notables, jusqu’à Melja, un jeune français qui fait l'objet de cette onzième sortie. On reste dans l’esthétique saturée de Mister Saturday Night mais on s’en fout, le tout est masterisé chez Matt Colton au studio Alchemy à Londres donc ça sonne forcément bien.

2030 aka Kaelan - Désastre LP / CLFT TAPE 001

Lyon is burning ? Oui. Il y a eu beaucoup de bruits autour de cette cassette cette année. Difficile de poser cette pièce sur un format vinyle : le format cassette était plus approprié car moins contraignant. « Cette approche de la Techno est assez rare de nos jours pour être soulignée. Elle est lumineuse, clairvoyante et pensive » (www.swqw.fr). CQFD CLFT ! On ne les a jamais autant approuvé qu’après cette sortie.

Le top de Dangerhouse

Sleaford Mods - Divide & Exit (Harbinger Sound)

Second album du duo punk/hip hop/bricolo briton qui contient des textes crachés sur le quotidien de ces gars de Nottingham. On pense à The Fall, John Cooper Clarke ou encore aux débuts d'Art Brut...

Mono Men - Wrecker! (Dangerhouse Skylab)

Repressage d'un des albums les plus importants des nineties grunge. Les chemises à carreaux en moins et la fibre garage en plus. Ça joue à 11, pas d'artifices, pas sexy pour un rond mais ça a l'âme de Seattle/Bellingham et un son sans fioriture.

The Hits - Hikikomori (Beast Records)

Deuxième album des ces extrémistes du son australien : un chanteur possédé et deux filles aux guitares. L'album est produit par Rob Younger (Radio Birdman). On pense aux aînés : Bored!, Powder Monkeys, God ou encore Hoss. L'opus est sorti chez Beast Records, label rennais hautement recommandable.


Sofa Records - 7, rue d'Algérie 69001 LYON

Chez Emile Records - 4, rue Constantine 69001 LYON

Dangerhouse - 3, rue Thimonnier 69001 LYON