LA SCÈNE HOUSE ET KWAITO HOUSE SUD-AFRICAINE : DE SOWETO AUX GHETTOS DE JOHANNESBURG
Posté le 12.02.2015
par Maxence Grugier

Lointaine héritière de la scène bleep Britannique, la Kwaito House est une passionnante résurgence d’anciens styles modernisés et inopinément créés sur un continent le plus souvent dénigré et sous-estimé en matière de productions technologiques : l’Afrique. Et c’est ici vers l’Afrique du Sud que nous nous tournerons pour un petit voyage en territoire House et Kwaito House issue des townships de Soweto et Johannesburg.

Soweto

Certains se souviennent peut-être de Township Funk de Mujava (de son vrai nom Elvis Maswanganyi), artiste Kwaito House mystérieusement signé sur le prestigieux label Warp en 2008. C’est sûrement l’incarnation Kwaito House la plus accessible pour nous autres auditeurs et clubbers occidentaux. Ce titre, terriblement addictif, aussi futuriste que rétro (pour l’utilisation de ses vieux sons synthétiques) a fait danser une partie des fans de musiques électroniques durant toute l’année de sa sortie.

<object width="715" height="300" data="http://www.youtube.com/v/xpPeAafarOM&amp;showsearch=0&amp;rel=0&amp;fs=1&amp;autoplay=0&amp;ap=%2526fmt%3D18" type="application/x-shockwave-flash"> <param name="data" value="http://www.youtube.com/v/xpPeAafarOM&amp;showsearch=0&amp;rel=0&amp;fs=1&amp;autoplay=0&amp;ap=%2526fmt%3D18" /> <param name="wmode" value="window" /> <param name="allowFullScreen" value="true" /> <param name="src" value="http://www.youtube.com/v/xpPeAafarOM&amp;showsearch=0&amp;rel=0&amp;fs=1&amp;autoplay=0&amp;ap=%2526fmt%3D18" /> <param name="allowfullscreen" value="true" /> </object>

L’exposition de cet artiste dans les pages des magazines et sur les plateformes musicales occidentales est doublement intéressante car elle met en valeur deux courants largement ignorés de la culture électronique : la House sud-africaine issue des townships (les ghettos sud africains) et la bleep house anglaise née à Sheffield de la fin des années 1980. La Kwaito House use d’un son pulsé qui rappelle parfois cette ancienne scène bleep symbolisée par Sweet Exorcist (aka Richard H Kirk de Cabaret Voltaire et DJ Parrot), mais aussi Forgemasters, AFX et LFO, des artistes d’ailleurs tous signés chez Warp.

La Kwaito House, musique de mutations

Il est toujours amusant de faire des parallèles en musique. Il s'avère justement que Pretoria, la ville d’Afrique du Sud où officie Mujava est une ville industrielle, tout comme Sheffield. Le son Kwaito est également né au moment ou le son bleep anglais disparaissait. Deux coïncidences qui devraient pousser les jeunes occidentaux à s’intéresser à cette scène. L’Afrique mute, elle s’industrialise, et, logiquement, la musique suit.

Aujourd'hui, avec son son rythmé propre, à la fois simple et complexe dans les enchevêtrements polyrythmiques qu’il propose, le Kwaito explose. Avec une myriade d’artistes, du plus pop au plus house : de Bujo Mujo à DJ Cleo, en passant par DJ Black Coffee, DJ Tira, DJ Mzi, Chynaman, Malume Koolkat ou Uhuru (qui compte en son sein DJ Buckz, Oskido, Professor et Uri-Da-Cunha, quatre des plus importants producteurs Kwaito du moment) en passant par le label Kalawa Jazmee, désormais synonyme de Kwaito dans le monde entier, la scène Kwaito est vivante et vibrante. Elle fluctue en se nourrissant du magnétisme occidental et il est certain que nous n'avons pas fini d’entendre parler !