L'EMPLOYÉ DU MOIS : SARAH BOUHATOUS
Posté le 21.02.2015
par Loïc Marszalek

Sarah est billettiste au Sucre. Passée par de nombreuses structures culturelles lyonnaises, elle ne chôme jamais et jongle avec un poste de chargée de promotion et de relations au publiques aux Nuits de Fourvière. Portrait.

Sarah Bouhatous

Salut Sarah ! Peux-tu te présenter et nous parler de tes missions au Sucre ?

Sarah Bouhatous : Hello ! J’ai 25 ans, je suis sortie de Sciences Po il y a deux ans et j’ai travaillé dans plusieurs lieux culturels lyonnais. Techniquement, mon travail de billettiste au Sucre consiste à vendre des billets, lorsque nous faisons de la vente sur place, et à résoudre des problèmes liés à des pertes ou des soucis de téléchargement de billets. Au-delà de ça, j'essaie de faire découvrir le Sucre à un public qui ne connaît pas encore ce lieu. Si certains événements sont bien connus et ont désormais leurs habitués, les dimanches et leurs lots de promeneurs sont l'occasion d’expliquer à un public différent des soirées club que le Sucre est un lieu culturel qui propose différents types d’événements où chacun peut se sentir à sa place et faire de belles découvertes artistiques.

Depuis combien de temps fais-tu partie de l'équipe ?

S.B. : Je venais souvent au Sucre lorsqu’il a ouvert. Il y avait toujours des artistes que j’avais envie d’écouter ou de découvrir. Si je n'y allais pas du weekend, le lundi matin, j’étais frustrée. Puis je suis devenue billettiste cet été, en même temps qu’Éloïse. J’avais envie de découvrir l’envers du décor !

Quel est ton meilleur souvenir au Sucre ?

S.B. : En tant que public, j’ai plus d’un beau souvenir. Je me souviens de James Murphy, Claude Von Stroke, Auntie Flo et son set ensoleillé, et plus récemment la soirée Queer par Garçon Sauvage Club. Les We Are Reality du dimanche, et notamment celle avec Dixon, Ame et Recondite sont aussi de jolis moments de bonheur à danser avec mes amis, le sourire jusqu’aux oreilles. En tant que billettiste, ce qui laisse de beaux souvenirs ce sont les gens heureux de venir au Sucre, qui te communiquent leur bonne humeur pour la soirée ! Le temps passé dans le froid avec les agents de sécurité étaient de chouettes moments de solidarité et de rire, surtout le soir où un type a rendu son dîner trop alcoolisé sur mon ordinateur de travail.

Est-ce qu'il y'a un artiste que tu rêverais de voir programmé sur le rooftop ?

S.B. : J'aimerais beaucoup qu'Andre Bratten revienne au Sucre (je l'ai manqué l'an dernier et je ne pourrai pas le voir à Nuits sonores) ou que Dasha Rush vienne pour une soirée des plus sombres. SOPHIE est aussi un personnage qui m’intrigue. Et si un dimanche se présente avec un joli live de Julian Casablancas ou The Acid, je serais forcément de la partie.

<object width="715" height="300" data="http://www.youtube.com/v/LdLvp630plc&amp;showsearch=0&amp;rel=0&amp;fs=1&amp;autoplay=0&amp;ap=%2526fmt%3D18" type="application/x-shockwave-flash"> <param name="data" value="http://www.youtube.com/v/LdLvp630plc&amp;showsearch=0&amp;rel=0&amp;fs=1&amp;autoplay=0&amp;ap=%2526fmt%3D18" /> <param name="wmode" value="window" /> <param name="allowFullScreen" value="true" /> <param name="src" value="http://www.youtube.com/v/LdLvp630plc&amp;showsearch=0&amp;rel=0&amp;fs=1&amp;autoplay=0&amp;ap=%2526fmt%3D18" /> <param name="allowfullscreen" value="true" /> </object>

Tu es aussi chargée de promotion et de relations publiques aux Nuits de Fourvière. Tu peux nous en dire plus sur ce travail ?

S.B. : C’est ma troisième année aux Nuits de Fourvière mais la première à ce poste de chargée de promotion et des relations publiques. Mon travail consiste à faire exister le festival aux yeux du plus grand nombre et à déployer les moyens nécessaires pour toucher tous les publics. Cela passe par l’élaboration et la mise en place d’une stratégie de diffusion de nos supports de communication, grâce à une équipe d’agents de diffusion que je gère en interne et quelques prestataires. Mes missions consistent aussi à mettre en place des présentations de saison aux publics dans différents lieux et, depuis l’an dernier, des présentations de saison à domicile pour les particuliers qui ont l’envie d’accueillir notre directeur pour leur présenter en personne la programmation. J’organise également des ateliers pour enfants et familles, en lien avec la programmation, qui ont toujours beaucoup de succès ! Enfin, je travaille sur la mise en place de partenariats et d’offres tarifaires pour certains spectacles que l’on a envie et besoin d’accompagner, gère des fichiers spectateurs et assure l’accueil protocole les soirs de festival. Le tout entourée d’une équipe formidable et bien déjantée !

Le mot de la fin ?

S.B. : Ne me cherchez plus sous la tente auprès des agents de sécurité, la billetterie a emménagé (au chaud !) dans un container tout beau. MERCI L’ÉQUIPE !