LE FILS AÎNÉ DE PABLO VALENTINO S'APPELLE FACES RECORDS
Posté le 02.04.2015
par Lisa Burek

L'histoire remonte à quelques années, en 2002, lorsque Pablo Valentino s'entiche du projet de Danilo Plessow, Inverse Cinematic : c'est le premier coup d'envoie du label Faces Record. On est en 2015, Pablo est toujours là, le label aussi – l'enfant est devenu grand.

Faces Records

Pablo Valentino n'est pas de ces passionnés qui ne font que rêvasser : monsieur est jusqu'au boutiste. Producteur et DJ depuis une dizaine d'années, il crée son label en 2002, Faces Records. Les signatures ? The Revenge, Kira Neris, Kez YM, Rondenion... Palette colorée, la house actuelle n'en est que mieux servie.

En sens inverse

Strasbourgeois, Pablo Valentino n'en est pas à ses débuts. Depuis 16 ans, le jeune homme s'échine à vivre de sa passion, montrer ses compositions... En somme, offrir à un public averti ses pérégrinations musicales. Sa rencontre avec Danilo Plessow sera un élément déclencheur pour la création de Faces Records.

Mais si le jeune homme est français, il jouit pourtant d'un rayonnement international : Hollande, Angleterre, Allemagne, Japon... Les rives étrangères l'ont bien vite accueilli dans les clubs. Amarré aux ports des meilleurs endroits de ces villes, le strasbourgeois a fait ses marques. A l'envers, à l'endroit, du hip/hop, du jazz, de l'afro : Pablo Valentino se fait un chemin jusqu'aux sources. En France, sa réputation est maintenant faite : de l'exigence sinon rien.

<object width="715" height="300" data="http://www.youtube.com/v/qkKrZ_RffgU&amp;showsearch=0&amp;rel=0&amp;fs=1&amp;autoplay=0&amp;ap=%2526fmt%3D18" type="application/x-shockwave-flash"> <param name="data" value="http://www.youtube.com/v/qkKrZ_RffgU&amp;showsearch=0&amp;rel=0&amp;fs=1&amp;autoplay=0&amp;ap=%2526fmt%3D18" /> <param name="wmode" value="window" /> <param name="allowFullScreen" value="true" /> <param name="src" value="http://www.youtube.com/v/qkKrZ_RffgU&amp;showsearch=0&amp;rel=0&amp;fs=1&amp;autoplay=0&amp;ap=%2526fmt%3D18" /> <param name="allowfullscreen" value="true" /> </object>

« Quality, not quantity »

Leitmotiv de l'écurie, le slogan fait presque mine d'engagement politique. À l'heure où la création d'un label indépendant devient une traversée dans un champ de mines, Pablo Valentino a tout misé sur la qualité en évitant les sorties à la pelle. Les graphismes subtils et singuliers des objets du label en témoignent. Avec un designer strasbourgeois et un dessinateur au Japon, le fondateur recherche l'originalité, le mélange des influences et des identités.

Deuxième enfant : MCDE Rercordings

Si Pablo Valentino gère seul Faces Records, ce n'est pas son seul projet : MCDE Recordings est le petit frère de Faces. Il le co-dirige avec Danilo (qui avait fait la sorti du premier projet de Faces, donc). Cette subdivision se rapproche de l'émotion. Alors que l'atmosphère de la house et de la techno cogne dans le dur, MCDE instille les passions des sept péchés que Michael Gracioppo ou Motor City Drum Ensemble étalent sans confession. De la complémentarité, toujours. Des accouchements de la sorte, on en veut bien encore.

Children Of The Drum