LES BONS PLANS DE JORGE
Posté le 01.05.2015
par Loïc Marszalek

Depuis aujourd’hui, il est désormais possible de joindre Londres en train, depuis Lyon, en seulement 4h40. Kristina Records, Cafe 338, Foyles, Dishoom… Le londonien Jorge Nieto partage avec nous ses bons plans pour ne rien manquer de la capitale anglaise.

Tayyabs

Le Tayyabs, restaurant indien

Où manger ?

J’adore la nourriture indienne ! Je recommande vivement d’aller au Tayyabs et au Dishoom. Le Tayyabs est un restaurant Pendjabi des plus typiques. Il est réputé et toujours complet (pensez à réserver). Leurs côtelettes d’agneau sont à tomber par terre. Leur prix sont très honnêtes et on peut même apporter sa propre boisson ! Le Dishoom tire son charme de son ambiance très bruyante. On se croirait vraiment à Bombay. Là aussi, pensez à réserver et laissez-vous tenter par leur gigot d’agneau rôti.

Si vous préférez manger au calme, je vous conseille la Rochelle Canteen, sur Arnold Circus. On y mange des produits frais, le menu change tous les jours et leur espace extérieur offre un cadre unique à Londres. Le lieu est encore un peu secret. Il se trouve au sein d’une ancienne école, il n’y a aucune signalétique indiquant le restaurant et il faut sonner à l’entrée pour que l’on vous ouvre.

Rochelle Canteen

La Rochelle Canteen

Le Cafe 338, sur Bethnal Green Road, est le meilleur endroit pour prendre un petit déjeuner anglais complet. C’est un petit restaurant typique de l’East End, parfait pour contrer la gueule de bois.

Tous les samedis, le Broadway Market est l’endroit parfait pour une promenade, manger de la street food saine et acheter des produits frais pour la maison.

Enfin, rien ne vaut un bon rôti entre amis à The Duke of Cambridge sur Saint Peter’s Street ou à The Carpenter’s Arms sur Cheshire Street.

Où se détendre ?

J’aime beaucoup me rendre dans le hall du Ace Hotel pour me reposer, quand je veux sortir du bureau.

Ace Hotel

Hall du Ace Hotel

Sinon, rien n’est plus reposant qu’une marche le long du canal un jour de grand soleil (ce qui n’est pas courant !), après un pique-nique dans Victoria Park. Pour terminer idéalement une journée de détente à Londres, il faut finir au Crate dans Hackney Wick, pour prendre une bière.

Où voir une bonne exposition ?

Il y a toujours plein de vernissage les premiers jeudis du mois, dans l’East London. Les entrées et la bière y sont gratuites. Je vais souvent faire un tour à Stolen Space, sur Osborn Street. J’ai aussi de nombreux amis qui exposent souvent et/ou sont propriétaires de galeries : DFace, Word to Mother, Mysterious Al and Miss Van. Il y a, sinon, toujours des choses intéressantes à voir au Tate ou au Barbican Centre.

Word To Mother

L'artiste Word to Mother

Où acheter sa musique ?

Il est rassurant de voir le nombre de shops de musique qui naissent partout dans Londres. J’ai l’habitude d’aller à Rough Trade, qui reste une grosse référence musicale, pour acheter des disques et voir des concerts. Kristina Records est, de loin, le meilleur shop de Londres pour les DJs. Flashback et Sister Ray ont ouvert récemment et proposent une sélection vraiment cool. Il reste aussi les vieux classiques de Soho : Phonica et Black Market.

Phonica

Phonica Records

Où acheter ses livres ?

J’adore Foyles, dans Soho et Waterstone à Picadilly ! Ce ne sont pas de toute petites librairies, typiques de Londres, mais j’aime me sentir perdu dans le temps, au milieu de la masse d’ouvrage qu’elles proposent. Artworks, à Broadway Market, est géniale pour se procurer des magazines.

Il y a aussi une librairie vraiment originale, dont j’ai oublié le nom. Elle se trouve sur une péniche qui déplace sans arrêt sur le canal.

Word On The Water, librairie flottante