Arpanet
Recordmarkers
Dernières dates au Sucre
05.05.2017

Projet monté par Gérard Donald (Dopplereffekt) et James Stinson (Drexciya), et porté aujourd’hui par Gérard Donald seul, Arpanet est une référence des musiques industrielles et expérimentales. Signé sur le label indépendant recordmakers, qui hébèrge entre autres Kavinsky, Sebastien Tellier ou Acid Washed, cet artiste de Détroit questionne l’ère post-moderne et ses usages de la technologie, se logant dans la continuité des réflexions menées par Kraftwek à l’époque. En témoignent ses titres. Il sort l’EP « NTT Docomo » en 2002, nom emprunté au n°1 des opérateurs mobiles au Japon, ou encore « Wireless Internet » la même année. Le nom d’Arpanet, lui, fait directement référence au réseau Internet développé en 1969 par les Etats-Unis.

Le terrain d’Arpanet est éminemment analogique. Ses mélodies arythmiques et les sons d’ambiance interstellaires parlent bien du dépassement des frontières et l’auditeur s’élève aussi haut qu’une capsule spatiale. Mais Arpanet parvient aussi à nous clouer au sol par des jeux de basses au son industriel et bien rythmé. Talentueux, visionnaire et protéiforme, cet homme qui joue masqué ne manque jamais d’étonner son public et chacune de ses apparitions reste immanquable.