Downliners Sekt
InFiné
Lyon, France
Dernières dates au Sucre
25.07.2014

Downliners Sekt est l’une des meilleures et plus intrigantes surprises d’une scène barcelonaise de plus en plus prisée. Le son du duo fait référence à la science d’Autechre, aux échos fantomatiques de la série ‘Burial Mix’ de Rhythm and Sound et même des traits shoegaze empruntés à My Bloody Valentine. Ils ont séduit des personnages tels que Mount Kimbie, Mary Anne Hobbs et John Talabot.

La réputation des Downliners Sekt sur la scène électronique internationale a grandi significativement depuis la trilogie d’EPs sortie sur le label barcelonais Disboot en 2010 – 2011 : Hello Lonely, Hold the Nation, We Make the Hits, Not the Public et Meet the Decline. Leur interview “Bubblin Up” en 2012 sur XLR8Rrésume : « Prise dans son ensemble, la trilogie donne une vue d’ensemble de l’étendue des productions de Downliners Sekt, qui n’a pas vraiment pour objectif d’être expérimentale, mais qui refuse d’être confinée à un genre particulier. »

C’est leur remix du single ‘These Days’ de Cubenx en 2012 pour le labe InFiné qui a amené Downliners Sekt à signer sur le label parisien. Les EPs suivants (Trim/Tab et Balt Shakt) ont montré une évolution supplémentaire et indiqué leur direction pour le long format sur lequel ils avaient commencé à travailler. « L’accent est mis sur les textures et le poids sonore dans ces productions. Pour leurs créateurs, le son de ces titres est ‘aussi important que la musique’ et l’accent sur les fréquences basses est totalement à dessein, le duo insistant sur le fait que les basses et infrabasses sont partie intégrante de son travail. »

Maintenant finalisé et masterisé par le célèbre expert sonore Rashad Becker, ce troisième album -qui semble pour eux être le premier- Silent Ascent définit la direction sonore des Downliners Sekt : un hymne fracturé au dancefloor et aux sons qui le font se mouvoir.