Grems
Grems Industry
Biarritz, France
Dernières dates au Sucre
13.04.2018

Au sein du rap français, Grems jouit d’un statut à part et d’une réputation toujours intacte. Ambassadeur d'un rap déviant, technique et complexe, il a fait de l'exploration de nouveaux territoires musicaux sa marque de fabrique.

Apparu au croisement des années 90 et 2000, Grems émerge en se plaçant à contre-courant du rap standardisé de Skyrock, dans le même mouvement que TTC ou La Caution. Au cours d'une discographie riche et complexe, il se fait l'architecte d'un hip-hop hybride. Chacun de ses projets tend à le prouver : en solo (« Algèbre », « Sea, Sex & Grems ».), en groupe (Rouge à Lèvres, Klub Sandwich) ou en featuring (Lucio Bukowski, Roméo Elvis, Disiz), Grems explore systématiquement les marges d’un genre qu’il s’approprie, qu’il manipule (bien aidé par l’émergence massive d’Internet) et dont il se démarque parfois pour explorer un genre qui lui est propre : le deepkho, soit un savant mélange de rap et de house. Ce n'est d'ailleurs pas un hasard si le rappeur a appelé son chat "Moody", en référence au dieu de la house de Detroit : Moodymann.

Après s'être fait discret quelques temps, Grems revient en 2018 avec "Sans Titre #7", un disque particulièrement puissant et foisonnant, plein d’échos de genres reconnaissables, de la house au grime. Bourré de rimes egotripées, de morceaux-concepts et de punchlines, le disque renvoie le reste du rap français à l’école de l’humilité. D'ores et déjà salué par les médias spécialisés, "Sans Titre #7" est une énième preuve de la capacité de Grems à s'élever au-dessus de la mêlée en se réinventant.