Juliano
That Place
Lyon
Dernières dates au Sucre
18.11.2016
01.04.2016
01.01.2016
06.03.2015
22.11.2014

DJ longtemps installé à Lyon, Juliano, qui compte parmi ses principaux soutiens le français Laurent Garnier, n’a pas de limites dans l'approche de ses mixes. Grâce à l’éducation musicale dont il a bénéficié au sein de sa famille, il tombe très jeune amoureux de la musique house et disco de New-York et collectionne rapidement de nombreux vinyles. Il commence à mixer en 2002, plus particulièrement dans les soirées gay de sa ville natale, Burgundy.

Juliano déménage à Lyon en 2005 avec cette envie de partager sa vision de la musique. Il participe dans un premier temps à des soirées du festival Nuits Sonores. Puis il organise des évenements avec différents personnes sous le nom “Caramelo”, dans plusieurs clubs de Lyon et plus particulièrement à l’Ambassade, au cours desquels il cotoie derrière les platines de nombreux artistes talentueux comme Prosumer, Move D, Marcellus Pittman, Chez Damier… Cet endroit l’inspire encore énormément et reste un lieu culte de la musique House à Lyon.

Plus tard, il élargit sa sensibilité et son panel musical à de nouveaux styles comme la House de Chicago, le funk de Detroit, la Techno et bien d’autres. Ses sets sont la promesse d’un moment magique et dynamique. Il utilise ses influences avec la légéreté de ceux qui savent que la musique parle la langue du coeur. En 2011, Caramelo se devient un label de musique ; c'est l'occasion avec son associé d'alors, d'apprendre le métier de producteur discographique.

Il quitte le label en 2013, et fonde That Place. Puis déménage à Berlin en 2014. That place édite exclusivement des vinyles dont le seul dénominateur commun est de laisser place à la subjectivité de l’artiste, à la fois visuellement et musicalement. Cela se traduit par une proximité avec les artistes avec qui il collabore avec la volonté d'insuffler au label un reel esprit de famille.

Visitors For Reworks, MZKBX (Sacha Mambo) et maintenant Love Comedy (Akirahawks and Shingo Suwa) sont les premières signature qui se produisent lors des labels nigths comme au Griessmühle à Berlin.