Kamaal Williams
Black Focus
Londres - UK
Dernières dates au Sucre
03.11.2018

Les secrets et connexions du South London, les banlieues de Peckham, ses cimetières victoriens, sa culture underground et sa population nigériane. Henry Wu alias Kamaal Williams, le b-boy jazz, y règne au-delà des eaux noires de la Tamise.

Entre un projet mort avec le batteur Yussef Dayes - Yussef Kamaal adoubé alors par Gilles Peterson, et un disque, "Black Focus", qui sonnait comme le saint-graal du neo-jazz futuriste - et des nouvelles séquences de jazz fusion taillées comme des soundtracks, Kamaal Williams se réinvente dans un drums & keys performant, mariant dans les rondeurs de son Fender Rhodes, future jazz, broken beat, deep house et UK jungle, à la croisée des Headhunters de Herbie Hancock, des projets de Stephen “Thundercat” Brunner et des remixes de 4Hero.