Koudlam
Pan European Recording
Paris, France
Dernières dates au Sucre
03.09.2015

Après son premier album officiel “Goodbye”, accueilli à sa sortie en 2009 comme un ovni sur la scène électronique, l’EP “Alcoholic Hymns” (2011) confirmait la facilité de Koudlam à fabriquer des tubes indés transgenre entre deux opéras tropicaux et collaborations prestigieuses dans lʼart contemporain.

Koudlam est considéré par la critique et le public comme un compositeur à part, dont la musique futuriste et archéologique, mix de rythmes tribaux, de flutes de pan de synthèse, de mélodies lumineuses nimbées de voix fantasmatiques et de choeurs métaphysiques, parfois qualifiée de “world music de lʼapocalypse”, réussit à faire le grand écart entre violence techno et Symphonie du Nouveau Monde.