Mount Kimbie
Warp, Hotflush
Londres, Angleterre
Dernières dates au Sucre
10.12.2013

On avait laissé Mount Kimbie en 2010 après la sortie de l’album Crooks & Lovers, sublime recueil composé de onze ballades électroniques alors publié sur le label Defected. Ce disque, qui révéla le tandem au sein de la scène dubstep londonienne, a marqué par son caractère définitivement innovant. Aujourd’hui, rien n’a changé ou presque. En guise d’amuse-bouche, le tubesque Made To Stray tutoie la perfection pop déjà constatée parmi les singles les plus affutés du genre comme Latch de Disclosure. Échappé un soir sur les ondes de RinseFM, ce nouveau titre a fait l’effet d’une bombe. On retrouve toujours cette idée de collages et de boucles électroniques qui leur est chère, même si Dominic Maker et Kai Campos chantent pour la première fois à l’unisson sur Made To Stray. Après des remixes prestigieux pour The XX ou Foals, Mount Kimbie s’était vite distingué de ses pairs par le recours au field recording et la manipulation des samples pour les utiliser comme un instrument à part entière. Après l’avoir longuement peaufiné au cours de ces trois dernières années, Mount Kimbie présentera au Sucre son second album, Cold Spring Fault Less Youth, tout juste sorti chez Warp.