Zig Zags
Los Angeles
Dernières dates au Sucre

"En 2014, dans les ruines d'une ville autrefois connu sous le nom de Los Angeles, trois survivants se sont donné une mission : munis d'amplis et de riffs de tueurs, ils devaient à tout prix sortir un disque ou mourir en essayant. Ceci est leur histoire."

La légende dit que Jed, Patrick et Bobby sont devenus Zig Zags durant l'été 2010, dans une pièce minuscule, éclairée seulement par un néon vert. Quatre ans plus tard, ils avaient enregistré un titre avec Iggy Pop, un album co-enregistré avec Ty Segall et étaient passés de soirées où ils jouaient en échange de pizzas à la scène du Fillmore West de San Francisco. Sortis en juin 2014, les treize titres qui composent l'album de Zig Zags sont fait d'un rock & roll psychédélique sur fond de punk sous acide. Une musique couillue qui n'aura pas manqué de séduire In The Red Records qui ajout Zig Zags à la liste des poulains de son écurie qui compte Thee Oh Sees, The Horrors, Ty Segall, Vivian Girls et Jon Spencer Blues Explosion en tête de sa liste.