Ata Kak
Awesome Tapes From Africa
Kumasi, Ghana
Dernières dates au Sucre
05.11.2016

L'histoire d'Ata Kak revêt une dimension hallucinante, comme seule la dance music peut en produire. A la fin des années 80, après avoir joué dans des groupes de reprises, le Ghanéen Yaw Atta-Owusu, installé au Canada, décide de se lancer dans la composition. Influencé aussi bien par le hi-life de son pays d'origine que par les sonorités nord-américaines funky, il invente une sorte de dance-rap teinté de house lo-fi complètement unique.

Malgré le potentiel dancefloor de sa sortie Obaa Sima autoproduite en mode DIY, il reste dans un anonymat total pendant deux décennies. Ce n'est que bien plus tard que le digger Brian Shimkowitz (plus connu sous le nom de Awesome Tapes From Africa), achète la cassette à un vendeur ambulant à Cape Coast au Ghana. Après de longues recherches, il retrouve enfin son auteur et lui demande de ressortir sa musique sur son propre label. La réédition qui sort en 2015 est un carton absolu et offre à son auteur la possibilité de se produire (enfin) en live, après un hiatus long de plus de 20 ans.