DJ P. Moore
Imported
Lyon - FR
Dernières dates au Sucre
17.12.2017
24.09.2017
02.04.2017
10.02.2017
18.09.2016
14.07.2016
01.01.2016
11.12.2015
11.09.2015
10.07.2015
13.11.2014
29.06.2013

Figure incontournable de la scène techno hexagonale à l’aube des années 90, Patrice Moore aura écumé méthodiquement les clubs les plus réputés et les meilleures scènes du pays. Résident des soirées Storm du Rex Club et de Radio FG, seul français à partager la grande scène des Transmusicales de Rennes aux côtés des Daft Punk, ce membre de Tekmics (avec Miloch, Ralph, Miss Kittin, Stephanovitch et Cédric Benoit) a été classé 5ème dj français en 1996 par la référence de l’époque : le défunt CODA Magazine.

Consacrant son énergie à l’émergence des mouvances électro au sein de l’école d’Archi de Lyon, à la création de Technopol et de la Techno Parade, puis à la consécration culturelle, générée par le festival Nuits sonores dont il est le co-fondateur, Patrice a sû donner tout au long de sa carrière sans jamais compter.

De retour aux platines après 12 années entièrement consacrées à l’organisation de Nuits sonores, il opère un (in)attendu come-back qui prouve que les « anciens » n’ont rien perdu de leur générosité et efficacité ! Son passé de batteur, puis de dj généraliste en clubs, lui permet d’imposer un style groove implacable, aux accents jazzy & soul omniprésents, apte à emballer n’importe quel dancefloor réticent... Car Détroit restera l’ultime référence : des années Motown à la révolution Underground Resistance, presque un demi-siècle d’histoire musicale au détour des sillons...

Après un passage remarqué au Sucre pour la Boiler Room lyonnaise aux côtés de Laurent Garnier, Kosme et Pablo Valentino, et d’autres dates aux côtés de Robert Hood, Dave Clarke, Rolando, Alan Oldman, MadBen, Jack de Marseille au Rex Club ou encore avec Miss Kittin et Laurent Garnier au Sucre, ce dj, au sens premier du terme, a su conserver une passion communicative qu’il transmet à chacune de ses sorties. C’est sans nul doute que 2017 sera l’année du retour de P.Moore... Pour preuve, son set d’anthologie en closing du festival Nuits sonores – juste après Chemical Brothers – est encore dans toutes les mémoires et a mis tout le monde d’accord sur sa capacité à lever les foules !