Ebo Taylor
Strut Records
Salt Pond
Dernières dates au Sucre
18.10.2014

Né en 1936 à Cape Coast, au Ghana, Ebo Taylor baigne dans la musique dès son plus jeune âge. Fasciné par ses sonorités, il s'intéresse, dès son adolescence, à la guitare électrique et abandonne ses études en 1955, à 19 ans, pour devenir musicien professionnel. Après avoir perfectionné sa technique au sein du Brodway Dance Band, il quitte son Afrique natale pour s'installer à Londres afin d'étudier d'autres genre musicaux. Là, il intègre le Black Star Highlife et confronte son style à un côté plus occidental et rencontre Fela Kuti qui sera le créateur de la musique afrobeat. Taylor s'intéresse alors aux guitaristes de jazz américains, de Kenny Burell à Georges Benson.

Fort de son expérience britannique, il retourne au Ghana en 1965 où il travaille alors avec Uhurus, groupe constitué d'ancien membres du Broadway Dance Band. C'est entre 1973 et 1982 qu'il enregistrera pléthore de titres sous son nom propre, explorant avec brio la fusion entre la musique ghanéenne, le jazz, l'afrobeat, la soul et la funk américaine.