Motor City Drum Ensemble
K7, Prime Numbers
Cologne, Allemagne
Dernières dates au Sucre
14.11.2015
07.02.2015

Malgré son jeune âge, Danilo Plessow, aka Motor City Drum Ensemble, est un vieux de la vieille, un ancien, un amoureux de la 80’s house qui s’échine à perpétuer les us analogiques de ces pairs (pères ?).

Prêcheur esseulé dans un monde conquis par le tout numérique, Motor City Drum Ensemble lutte contre le kit Mac-console, matrice technique et intellectuelle d’unjunkdjing à moindre frais, en s’accrochant à ses vinyles, sa boîte à rythme son DX7 et son bon vieux sampler. Le tout produit une house mélodieuse et terriblement énergique.

Derrière son nom de scène mécano se cache bien sûr un hommage appuyé à Detroit (berceau de la techno et de l’automobile US) mais une spéciale dédicace aussi à sa hometown : Stuttgart (berceau de l’automobile allemande et lieu de naissance de Danilo) et enfin à sa machine la Roland TR 909, une boîte à rythmes (drum machine en anglais) plébiscitée par les plus “grands” djs, de Jeff Mills à Daft Punk en passant par Etienne de Crécy et Saint Germain. Une belle filiation donc.   En interview, le bonhomme clame haut et fort son goût pour le rétro. Il se dit influencé par la techno de Détroit et la soulful house new-yorkaise, mais pas seulement. Par le hip hop aussi, celui de Madlib et J Dilla – leurs successeurs ne trouvant malheureusement pas  goût à ses yeux.   Les Raw Cuts Vol.1 témoignaient déjà en 2010 de son goût prononcé pour la boucle évolutive chargée de références soul, jazz et funk. Il s’en expliquait d’ailleurs en 2011 dans une interview à Resident Advisor.

Son letimotiv : « prendre de tout », de tous les styles, avancer à tâtons sur son synthé et recréer des petites perles de house music sauce 80’s – 90’s, sans se priver d’évoluer vers des formes plus contemporaines d’électro.