La fête libre, fière et insolente imaginée par Garçon Sauvage a traversé les kilomètres et  cette soirée est aujourd’hui même enviée jusqu’à Paris.

Sophistiqué mais débridé, garçon sauvage club n’a cessé d’étonner, proposant du live à deux heures du matin ou mêlant hétéros et homo dans une célébration païenne moderne. Le public, autant acteur de l’événement que les artistes jouent dans la cour des grands. La cérémonie voit défiler filles sensibles aux seins nus, gym-queens à la bouche rouge vif, garçons poupées sur talons hauts les yeux et drag kings bardés de cuir. Les codes et les genres se travestissent dans une folie festive : l'essence même du queer.

Être unE Garçon Sauvage, c'est être libre !

samedi 24 septembre. 23:00 — 05:00

Rag, Joe Goddard, Caspian Bool, L'Homme Seul

samedi 26 novembre. 23:00 — 05:00

Bled du futur : Sheitan Brothers, Pouvoir Magique, Charazade Qamar

samedi 31 décembre. 22:30 — 05:00

Garçon Sauvage du réveillon : Honey Soundsystem, The man inside Corrine

samedi 11 février. 23:00 — 05:00

Kiddy Smile, L'Homme Seul, Deep Neue