CONTACTS

CULTURE NEXT
50, Quai Rambaud
69002 Lyon
Confluence

Appels concernant
uniquement la
privatisation du lieu
Entre 10 et 18h
du lundi au vendredi

Delphine Sokanthong
Chargée de commercialisation
06.68.20.94.79
delphine@culture-next.com

Eva Lyonnet
Attachée de production
06.78.48.71.27
eva@culture-next.com

Cédric Dujardin
Directeur d’exploitation
06.06.83.99.54
cedric@culture-next.com

 



ILS NOUS FONT DÉJÀ CONFIANCE :

Algoé Consulting, Biennales de Lyon, CIPAC, Crédit Mutuel , DRAC, Egis Rail, GL Events, Grand Lyon, Le Petit Paumé, Magazine Vice,Ordre National des Architectes, Revenge of the Nerds, Syndicat des Architectes du Rhône, Ville de Lyon, Adidas, Grolsch, BMW…

Demande d'informations

Formulaire privatisation

Formulaire de privatisation

Le lieu

 

Le Sucre : un espace unique et une boîte à outils performante au service des artistes, du public, des acteurs innovants et des entreprises.

Dédié aux événements, aux entreprises et aux projets sur mesure, le Sucre est connecté sur le monde et reflet de l’effervescence contemporaine à l’heure de la révolution numérique.Le Sucre est un ERP catégorie 2 type L.N.P. de 713 m2 sur 2 espaces : la terrasse de 398 m2 et le club de 315 m2. Le lieu permet une modularité exemplaire de l'espace et peut-être configuré et scénographié en fonction des besoins et des projets.

Cocktail : de 90 à 600 personnes
Repas assis sans scène : 240 personnes
Repas assis avec scène : 220 personnes
Cabaret assis : 192 personnes
Conférence plénière : 317 personnes
Concert : 650 personnes
Soirée club : 780 personnes

 

« Faire du Sucre un lieu fédérateur et transversal pour tous les acteurs créatifs et les entreprises »

Rooftop installé au cœur de la Confluence, le nouveau quartier innovant et créatif de Lyon, le Sucre est perché sur le toit de la Sucrière, magnifique bâtiment industriel des années 30, qui a accueilli les premières éditions du festival électronique Nuits sonores, avant de devenir, entre autres, le principal site de la Biennale internationale d’Art Contemporain. La taille du projet urbain, la rupture entre patrimoine industriel et modernité architecturale, la situation géographique exceptionnelle à la fois au cœur de la ville et dans un ailleurs autrefois abandonné et aujourd’hui reconquis... Longer la Saône, traverser ce musée d’architecture à ciel ouvert, puis monter au Sucre, sur le toit de la Sucrière, permet de prendre la pleine mesure de ce panorama unique en son genre.

« Le Sucre, un lieu social, de culture, de convivialité et d’échanges. »

Le Sucre se veut un lieu de partage d’expériences, un espace social nouvelle génération où cohabitent en bonne intelligence concerts, soirées, cocktails, conférences, meetings, séminaires et toutes formes de création contemporaine. Le Sucre est résolument ouvert à toutes les entreprises en quête d’urbanité et de convivialité.

« Un atout exceptionnel : la terrasse panoramique »

La terrasse est la signature du Sucre, son premier levier de communication et l’un de ses atouts majeurs. Elle est un lieu de vie essentiel et l’élément moteur des temps de convivialité : café d’accueil, déjeuner et cocktail, social time, pauses, espace détente...

« Une priorité : la qualité technique - son, lumière et vidéo »

Les quatre façades intérieures du club sont traitées par une peau acoustique qui complète un système de sonorisation Meyer Sound. La trame de cette peau en métal perforé joue avec les reflets de la lumière du jour qui entre dans l’espace par de magnifiques baies vitrées, les projecteurs LED au plafond et la vidéo exploitable à 360° (en option).

« Un réseau, un hub, une équipe »

Le Sucre a été conçu, inventé et développé avec la complicité de nombreux acteurs et structures qui participent au même écosystème culturel. Avec Arty Farty, structure organisatrice du festival Nuits sonores, mais également en connexion amicale avec l’équipe du Troisième Pôle, agence d’ingénierie culturelle, l’équipe de la Gaîté Lyrique à Paris, celle du Transbordeur ou de la Halle Tony Garnier à Lyon.

L’équipe opérationnelle du Sucre, l’actionnariat et le Conseil de Surveillance de Culture Next, reflètent la diversité et la richesse de cet écosystème et font du lieu une structure à l’esprit collaboratif, ouvert, familial et amical.